Le vélo géant – Lau Bergey et Nicolas André

Lau Bergey et Nicolas André - Le vélo géant.

4ème de couverture : Martha vient de recevoir un nouveau vélo, un vrai, un vélo de grand ! Martha est fière comme jamais !

Critique : Le moins que l’on puisse dire à propos de cette BD, c’est qu’elle se lit vite ! En même temps, 38 pages et très peu de texte, il n’y a rien d’étonnant à cela. Et c’est malheureusement à peu près le seul point positif que je lui trouve.

Personnellement, je crois que je suis passée totalement à côté de ce titre. L’histoire ne m’a pas tellement plu. J’avoue même ne pas y avoir vu le moindre intérêt. Nous sommes face à cette petite fille qui reçoit, un jour, un grand vélo en cadeau. Au même moment, un travailleur saisonnier, Peter, arrive dans la maison. C’est un artiste, et il passe son temps à dessiner, gardant l’idée du vélo toujours présente dans ses dessins, et à montrer ses œuvres à Martha. Et puis, un jour, il s’en va. Quelques années plus tard, ils se retrouvent alors que Martha, inspirée par les dessins de Peter, est devenue une funambule/cycliste dans un cirque. Oui, bon, d’accord, et alors ?

Niveau dessins, ça ne remonte même pas le niveau. Je n’adhère pas des masses au style de l’auteur. J’ai trouvé cela assez inégal, pour ce qui est des visages des personnages. Ils ne m’ont pas paru très expressifs non plus. Et tout ce jaune donne une impression de sépia, de souvenirs, je ne sais pas si c’est très approprié ici.

En conclusion, franchement pas une réussite en ce qui me concerne.

Note : 1/5

%d blogueurs aiment cette page :