Le livre sans images – B. J. Novak

coup-de-coeur

Benjamin-Joseph Novak - Le livre sans images.

4ème de couverture : Les enfants, ce livre est un piège ! Débrouillez-vous pour que les grandes personnes ne l’apprennent pas ! Ça a l’air sérieux, mais c’est exprès ! En fait, c’est vraiment le livre le plus idiot du monde.

Critique : Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un album. Oui, oui, un album. Je n’ai pas l’habitude d’écrire des critiques sur les albums que je lis. Pourtant… pour tout vous dire, je lis absolument tous les albums que j’achète pour la bibliothèque (il le faut, pour pouvoir les classer correctement, nous avons un classement par sujet). Donc au final, je dois en lire un sacré petit nombre ! Mais justement, j’en lis tellement dans une journée que je ne prends le temps de critiquer que les meilleurs. Et celui-ci en fait indubitablement partie.

Le livre sans images… voilà un album absolument génial. Un vrai coup de cœur. Pas vraiment d’histoire ici, pas d’images non plus, comme son nom l’indique, mais un concept original. Comme le livre nous l’explique dès le début, les enfants n’apprécient généralement pas les livres sans images. Ils trouvent ça pas marrant, ils pensent qu’ils vont s’ennuyer. Seulement, ce que les enfants ne savent pas, c’est que lorsqu’on lit un livre, on doit lire absolument tous les mots qui sont écrits. Et oui, c’est le principe. Une fois la règle expliquée, on peut entrer dans le livre à proprement parler.

Et c’est là que tout devient intéressant. Parce que ce livre nous fait dire absolument n’importe quoi ! Et comme B. J. Novak est gentil, il a même déjà prévu toute nos réactions en tant que lecteur à haute voix qui se retrouve obligé de dire des idioties. En fait, ce livre est un vrai piège ! (Bah oui, parce qu’on est obligé de lire tout ce qui est écrit, on l’a dit au début, de quoi on aurait l’air face aux enfants, si on abandonnait au milieu ?) Entre bruits étranges et réflexion du genre « oh non, mais il est complètement idiot ce livre », les enfants se prennent au jeu. Et ils adorent ! J’ai eu l’occasion de le tester en accueil de classe avec deux groupes d’enfants. Et avec chacun, le constat a été unanime. Il y a du rire, des réponses, de l’enthousiasme. Alors bien sûr, quand on s’attaque au livre sans images, il ne faut pas se contenter d’une lecture linéaire, c’est toute une mise en scène qui s’imposer, tout un jeu théâtral. Mais sincèrement, un livre sans images que les enfants adorent au point qu’ils en redemandent, vous en connaissez beaucoup vous ?

Alors oui, vraiment, celui-ci, c’est un énorme coup de cœur. Je doute d’ailleurs de lui avoir suffisamment rendu justice. Mais sincèrement, si vous avez des petits bouts (4-5 ans, c’est l’âge idéal), n’hésitez plus, foncez !

Et en bonus, un extrait de ce livre, lu par l’auteur lui-même !

Note : 5/5

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :