Archives de Catégorie: Non classé

Retour sur le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (décembre 2017)

Publié le

L’année dernière, au cours d’une journée professionnelle organisée par la bibliothèque départementale, j’ai eu l’occasion de découvrir le SLPJ (salon du livre et de la presse jeunesse) organisé tous les ans à Montreuil. J’en étais revenue émerveillée et frustrée à la fois de ne pas avoir eu le temps de le « vivre » à fond. J’ai donc décidé de renouveler cette expérience cette année, sur non pas un mais deux jours !

SLPJ 2017 - Belleville(source : http://slpjplus.fr/salon/)

Il m’a fallu une intense réflexion pour me décider sur quels jours y aller. D’une part parce que je ne pouvais pas m’absenter trop longtemps du boulot (pas assez de jours de congés restants pour en poser plus), et d’autre part parce que le week-end, c’est blindé de monde là-bas. J’avais peur qu’en y allant uniquement sur un samedi-dimanche, je passe plus de temps à essayer d’approcher les stands, coincée derrière des familles aux enfants capricieux qu’à regarder les livres et découvrir les maisons d’éditions (ce qui, je le précise, était le but de mon voyage). Ajoutez à cela le fait que je n’habite pas en région parisienne et que donc, je devais prévoir en fonction des trains, de la fatigue générée, tout ça. Bref, j’ai opté pour un vendredi-samedi, le vendredi étant, théoriquement plus calme que le samedi et le samedi offrant davantage de possibilités de dédicaces (certains auteurs ne sont présents sur le salon que le samedi-dimanche).

Vendredi

Me voilà donc, vendredi matin, toute guillerette, serrant dans ma main mon passe professionnel (me donnant un accès gratuit et illimité pour toute la durée du salon ! Oui, j’aime bien me vanter). Et je me suis vite rendu compte du « problème » du vendredi… c’est la journée des scolaires ! Imaginez un peu, ce hall d’exposition énorme (le salon est quand même sur 3 étages) rempli de gamins/collégiens/lycéens qui courent dans tous les sens, crient, ne font pas attention aux gens autour d’eux, bousculent tout le monde… Un cauchemar ! Mais j’étais bien décidée à ne pas les laisser me gâcher la journée.

Mon téléphone à portée de main (pour prendre en photo les livres que je repérai pour les prochains achats de la bibli), ma carte bleue dans la poche (ce n’est pas interdit de se faire plaisir), je me suis mise à arpenter méticuleusement chaque allée, m’arrêtant à chaque stand.

Il m’a fallu un moment pour faire le tour du niveau 0. Il y avait quelque chose d’assez frappant dans ce niveau. C’étaient là qu’étaient situés les stands des gros éditeurs tels que l’Ecole des Loisirs, Hachette, Gallimard jeunesse… En fait  de stands, c’étaient carrément des librairies entières ! Chacun de ces stands étaient plus grands que la librairie que je fréquente habituellement, c’est vous dire ! Et à côté de ça, d’autres éditeurs se retrouvaient, eux, avec un stand de la taille d’une simple table. C’étaient ceux-là, justement, qui m’intéressaient le plus, les petits éditeurs qui produisent des ouvrages de qualité mais qui ne font pas du tout parler d’eux.

IMG_1955Le stand de Lumen, de taille modeste, a su miser sur le décor pour donner envie d’y regarder de plus près
(Source : Actualitté)

Parmi eux, j’ai repéré notamment « Les doigts qui rêvent » qui crée des ouvrages en papier ou tissus pour les enfants mal-voyants, « Callicéphale » qui se spécialise dans les histoires kamishibaïs, les « éditions des Bracques » qui font des livres musicaux pour les tout-petits, et puis « L’agrume« , « Bulles de savon » et tant d’autres.

Alors que je passais à côté de l’escalier permettant de rejoindre le niveau -1 où se trouvaient l’exposition, j’en ai profité pour descendre y jeter un coup d’oeil avant de continuer mon petit tour du niveau 0. Chaque année, l’exposition est sur un thème différent et présente un certain nombre d’illustrateurs jeunesse. L’année dernière, c’étaient les livres-objets et les livres animés qui étaient à l’honneur. Cette année, le thème était « face à face », ou comment illustrer et raconter l’enfance. Certaines œuvres se découvraient sous un angle différent grâce à un jeu de miroirs. C’étaient intéressant à regarder.

Mon tour de l’exposition effectué, je remonte au niveau 0 le temps de terminer la « visite » des stands et je rejoins le niveau 1.

Là haut, même topo que pour le niveau du dessous : des stands d’éditeurs de tailles différentes à perte de vue. Ici aussi je me retrouve face à la disparité entre les petits éditeurs et les grosses éditions.

IMG_2032
Stand de PKJ, l’un des gros stands du niveau 1 (source : Actualitté)

 


L’une des allées du niveau 1 avec des stands plus petits (source : SLPJ)

 

De ce niveau 1, je n’aurais malheureusement pas le temps d’en voir grand chose. Il me faut me dépêcher d’aller à la « scène littéraire » si je veux avoir une place pour assister à la rencontre avec Jay Asher.

Jay Asher - BabelioJay Asher - 13 reasons why.

 Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, il s’agit de l’auteur de 13 reasons Why et plus récemment de What Light. Celui-ci se prêtait pendant une heure au jeu des questions-réponses. Il nous a ainsi expliqué par mal de choses sur ses deux romans, notamment ce qui l’a inspiré, ce qu’il voulait faire passer comme message. Il a également pris le temps de nous parler de l’adaptation de 13 reasons why en série TV. Une rencontre fort intéressante, quelque peu gâchée malheureusement par le groupe d’ados qui m’entouraient et qui ont passé toute l’heure à discuter entre eux de manière totalement irrespectueuse pour l’auteur (et ce malgré les rappels à l’ordre de l’intervenant qui interrogeait l’auteur).

Cette rencontre a marqué la fin de ma journée de vendredi.

 

Samedi

Sincèrement, je me dis que j’ai bien fait de venir sur deux jours ! La journée du samedi m’a permis d’explorer de fond en comble le niveau 1, m’arrêtant, comme au niveau 0 la veille, au stand de chaque éditeur représenté, feuilletant les livres exposés à la recherche de références intéressantes pour mes prochains achats.

Mon objectif pour ce samedi était également d’obtenir une dédicace de Benjamin Lacombe, illustrateur que j’apprécie beaucoup. Je l’avais déjà loupé l’année dernière, il était donc hors de question que je reparte sans ma dédicace cette année !

Anne-Laure Bondoux | Confluences L'aube sera grandiose - Anne-Laure Bondoux - LIBRAIRES DU SUDSurveillant l’heure de près, je me suis tout de même autorisée à prendre le temps d’écouter Anne-laure Bondoux lire à voix haute un extrait de son dernier roman, l’aube sera grandiose. Pour mémoire, ce roman a reçu le Prix Vendredi (prix national dédié à la littérature jeunesse qui pourrait être comparé au Prix Goncourt). Rien que ça, cela attisait ma curiosité, mais le fait d’entendre l’auteur en lire un long passage m’a donné encore plus envie de me plonger dedans. Ca tombe bien, il est à la bibliothèque depuis peu !

(Source : SLPJ)

Mais l’heure tourne et la séance de dédicace de Benjamin Lacombe approche. Comme il n’est que 15h et qu’il n’arrive qu’à 17h, je flâne pas loin du stand Delcourt où il doit venir, me demandant s’il faut que je commence à faire la queue maintenant ou pas. La réponse m’est vite donnée par une fan : « Si vous voulez une dédicace de Lacombe, vous devriez faire la queue dès maintenant parce qu’on est déjà en train d’attendre ». Gloups, sachant qu’il ne pourra en faire qu’une petite trentaine, je décide de suivre le conseil. Et me voilà à faire le planton, mon exemplaire de Carmen sous le bras. Il me faudra attendre minimum deux heures, davantage même puisqu’il y a du monde avant moi. Du coup, j’en profite pour passer le temps en discutant avec les fans qui me précèdent.

Vers 16h30, le verdict tombe, je suis 12ème dans la queue, j’aurais donc ma dédicace ! Au final, je l’obtiendrai vers 18h, mais ça en valait la peine, regardez plutôt :

Ma dédicace obtenue, je me précipite aussitôt vers le stand de Gallimard où se trouve Ronan Badel, illustrateur (entre autres) de la série « Emile » que j’apprécie beaucoup également, dont j’avais repéré les heures de dédicaces plus tôt dans la journée. Manque de pot, c’était pile en même temps que celle de Lacombe, du coup je m’étais dit que Lacombe d’abord et que je verrais ensuite si Badel était toujours là. Coup de pot, c’était le cas ! Encore mieux, il n’y avait que deux personnes dans la queue ! Je m’empare illico presto d’un exemplaire d’Emile est invisible, mon préféré (une pépite, c’est moi qui vous le dis).

 

Après ça, c’était l’heure de rentrer. C’est donc contente de ma journée que j’ai quitté le salon, mon sac à dos pesant une tonne sous le poids des différents livres que j’avais pu acheter.

 

Bilan

J’ai passé un excellent week-end au SLPJ, même si mon compte en banque a un peu morflé. Cela dit, je suis restée raisonnable, quand on considère le nombre de livres qui me tendaient les bras !

Deux jours, c’est carrément mieux qu’un seul. Cela ne m’a cependant pas empêchée d’en repartir frustrée. Oui, encore. Si j’ai eu le temps de m’arrêter à chaque stand d’éditeurs, je n’ai malheureusement pas pu assister à toutes les conférences qui m’intéressaient : trop tard le soir (compte tenu du fait que la politesse m’obligeait à rentrer chez mes hôtes pas trop tard pour le dîner) ou le lundi, jour où je ne pouvais pas y retourner. Il est vrai que le lundi est la journée réservée aux professionnels. L’année prochaine, je ferai peut-être bien de prendre cela en compte dans mon organisation. Ou mieux, d’y aller sur trois jours ?

Publicités

Un peu de changement, ça ne fait jamais de mal

Publié le

Chers (éventuels) lecteurs, j’ai pensé à vous ces derniers temps. Je me suis demandé si ce blog était assez lisible, assez intéressant pour vous. Et j’en suis arrivée à la conclusion que je pouvais mieux faire. (Vous me direz, on peut toujours mieux faire, et c’est vrai). Pour cela, j’ai eu deux idées, que je vais mettre en place dès maintenant !

I. Les listes tu arrêteras et les couvertures tu mettras

En me baladant sur les différentes pages qui présentent les listes de mes lectures, je me suis dit qu’elles étaient finalement assez barbantes et pas toujours très claires. Un titre de livre et son auteur, c’est bien sympa, mais ça ne parle toujours. Et surtout, ça n’attire pas l’attention ! C’est pourquoi j’ai remodelé tout ça et remplacé ces interminables listes par les couvertures des livres. C’est quand même plus sympa, plus agréable et plus pratique, non ?

Vous pouvez allez vérifier, c’est fait partout. Sauf pour les challenges ABC, où je trouvais que ça n’avait pas forcément plus d’intérêt.

II. Le point tous les mois tu feras

Ca, c’est parce que je me suis dit que pour vous, lecteurs, ceux qui passez régulièrement sur le blog, il est difficile de savoir ce qui est nouveau juste en regardant la page d’accueil. Pourquoi ? Simplement parce que mes nouvelles critiques n’apparaissent pas sur la page d’accueil. Celle-ci ne change donc jamais ! Un comble non ? Alors comment je fais, pour que vous sachiez ce que j’ai lu ?

Et bien en postant un article chaque mois pour vous informer de mes nouvelles lectures ! Enfin, quand je dis chaque mois, ça dépendra surtout de mon rythme de lecture. S’il n’y a rien de nouveau, je ne vais pas faire d’article, évidemment !

Voilà voilà chers lecteurs, en espérant que ces changements vous plaisent ! En attendant, je m’attelle de suite à la rédaction de ma première « mise à jour » (je ne sais pas trop comment l’appeler autrement) mensuelle !

A bientôt !

Ca bouge sur le blog !

Publié le

Dans les bibliothèques, il arrive parfois que l’espace soit soudainement totalement repensé, réorganisé, réaménagé pour mieux coller aux attentes du public, ou tout simplement parce que ça fait du bien, un peu de changement.

Pour ce blog, c’est la même chose. Au fil du temps, de la publication d’articles, on se rend parfois compte que l’organisation choisie à la base n’est pas forcément la plus appropriée, la plus cohérente, ou encore celle qui parlera le mieux à nos visiteurs.

C’est pourquoi, il y a quelques temps, j’ai choisi de remanier totalement ce blog et le voici, sous son jour tout nouveau. Rassurez-vous, aucune page, aucun article n’a été supprimé (mais peut-être qu’en fait, vous vous en moquez !). Adieu donc aux catégories « Challenges de lecture » et « Comités de lecture ». Elles ne me paraissaient pas très pertinentes. D’autant que je ne me suis pas réinscrite au challenge ABC de Babelio cette année, par manque de temps, malheureusement. Mais je n’avais pas envie de les faire disparaître complètement, ces catégories. Qui sait, peut-être reprendrai-je le Challenge, plus tard. Je les ai donc rassemblées sous l’appellation « Activités de lecture ».

Vous trouverez dorénavant mes lectures classées par public : Adulte, Ados-Jeunes Adultes, et Jeunesse. Un nouveau classement qui, je l’avoue, colle beaucoup plus à l’organisation qu’on trouve dans les bibliothèques (déformation professionnelle ?). Quoiqu’il en soit, c’est comme ça, désormais, et je me suis dit que ça permettrait à mes visiteurs de s’y retrouver plus facilement, peut-être…

Vous remarquerez également, sans doute, que la catégorie « Coups de coeur » est restée fidèle à elle-même. Evidemment ? La lecture est faite de coups de coeur qu’on veut forcément partager à un moment ou à un autre, je ne pouvais donc décemment pas l’enlever.

Bien, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de continuer votre évasion par la lecture en ma compagnie. J’espère que ce blog vous permettra de découvrir de nouveaux titres ou de nouveaux auteurs. C’est son but après tout.

Bienvenue

Publié le

livres_anciens

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog littéraire. Vous l’aurez compris, qui dit blog littéraire dit passionnée de lecture. Et oui, comme beaucoup d’autres, je dévore des livres à tour de bras, ce qui peut s’avérer utile lorsque, comme moi, on est bibliothécaire.

Et comme beaucoup d’autres l’ont fait avant moi, je crée ce blog pour vous, chers compagnons de lecture, pour partager avec vous mes coups de coeurs… mes déceptions.

Vous le verrez, ce blog se décompose en 3 catégories :

« Comités de lecture » : Comme bon bibliothécaire qui se respecte, je fais partie d’un comité de lecture destiné à me guider lors de mes acquisitions. Vous trouverez dans cette section, les résumés et critiques des livres que j’ai lu dans ce cadre.

« Challenges de lecture » : Je suis inscrite sur Babelio et, comme de nombreux babelnautes, je participe à des challenge de lecture, notamment le challenge ABC. Cette section sera l’occasion pour moi de partager avec vous ma petite liste ainsi que les critiques des livres au fur et à mesure que j’avancerai dans mon challenge.

« Coups de coeur » : Tout simplement parce que les découvertes littéraires peuvent s’accompagner de coups de coeur.

« Lectures diverses » : Et bien, comme son nom l’indique, cette section contiendra les résumés et critiques de tous les livres qui ne rentreront pas dans les premières sections.

Et maintenant chers compagnons de lecture… Bon voyage !