Promise – Ally Condie

Publié le

Ally Condie - Promise Tome 1 : .

4ème de couverture : Cassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Etrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fichier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse… Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux. Ky est un garçon sensible qui lui fait découvrir l’écriture, la création poétique… Peu à peu, l’image de la Société  » parfaite  » s’effrite aux yeux du groupe d’adolescents. Le doute s’installe, mille questions viennent les perturber.

Critique : Alors que je referme ce livre, je me dois de constater deux choses : je ne pensais pas le lire aussi vite et je ne pensais pas autant l’aimer.

Bon, entre nous, l’histoire telle que présentée sur la quatrième de couverture me tentait vraiment. Mais combien de fois me suis-je laissée tentée par un résumé avant de ressortir déçue de ma lecture ? Et bien ce ne fut pas le cas ici. J’ai adoré le personnage de Cassia, et évidemment, je suis amoureuse de Ky (quelle surprise !). C’est marrant, parce que je ne m’attendais pas à autant aimer une histoire d’amour pour adolescents. Mais c’est qu’en fait, elle est tellement plus que ça. L’histoire d’amour n’est finalement qu’un prétexte. Alors certes, c’est ce autour de quoi tourne tout le roman. Mais au-delà de ça, nous avons aussi la description d’une société qui semble parfaite au premier regard. D’autant plus parfaite que tout fonctionne bien et que les gens sont heureux. Sauf que, comme dans beaucoup de romans post-apocalyptiques, c’est une illusion qui se craquèle au fur et à mesure qu’on avance. Au fil des pages, nous nous apercevons que cette société si parfaite est en fait une énorme dictature déguisée et que tous les citoyens ont perdu absolument toutes leurs libertés. On contrôle chacun de leurs mouvements, on contrôle ce qu’ils mangent, on surveille même leurs rêves !

Le personnage de Cassia m’a plu d’emblée. C’est une jeune fille franche, qui au début du roman, ne rêve qu’à une chose : être heureuse. Et elle l’est. Pour elle, la Société est parfaite. Cassia est tellement ancrée dans cette Société qu’elle ne trouve rien à redire au système. On surveille ses rêves, on contrôle sa nourriture, on lui dit qui elle doit épouser ? Et alors, ce n’est pas grave, puisque c’est pour le bien de la Société et de chaque individu. Dans l’esprit de Cassia, la Société est le Bien, c’est ce qu’il faut pour que chaque être humain vive en paix. Sauf que l’arrivée de Ky dans tout cela et l’intervention de son grand-père qu’elle aime tellement vont tout remettre en question. Au début, Cassia aura du mal à ouvrir les yeux, et puis, petit à petit, c’est le questionnement, la remise en question. Cassia évolue énormément dans ce premier tome, et c’est agréable à lire.

Niveau écriture, ça se lit bien. Très bien, trop bien même. C’est fluide, captivant. Je me suis surprise à dévorer des pages entières, des chapitres, sans vraiment m’en rendre compte. J’avançais vite et quelque part c’est encore plus motivant. Et j’avais beaucoup de mal à lâcher ce livre, au point que j’ai préféré le terminer et me coucher tard plutôt que d’attendre le lendemain pour la fin de l’histoire. C’est vous dire à quel point c’est captivant !

Ne reste plus qu’à espérer que le tome 2 continue sur cette lancée.

Note : 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :